Fil d’actualité renseigné par les membres du Club

Réservé aux contributeurs parrainés et inscrits. Vous venez de lire une info, de voir une video ou une photo, vous avez envie de partager c’est simple : vous envoyez de votre mail une courte description (max :5 lignes), un lien, une pièce jointe, à l’adresse covid19unfm@gmail.com et votre message s‘affichera sous votre nom dans le « fil d’actu ». N’oubliez pas de renseigner l’objet de mail qui sera le titre de l’article.

Les articles et liens publiés dans cette section « fil d’actualité » ne sont pas modérés et sont publiés sous la responsabilité de chaque abonné.
La section ne garantit ni expressément ni implicitement l’exactitude des informations et opinions diffusées et ne peuvent pas garantir la justesse, la fiabilité, l’exhaustivité et l’actualité des informations, données et opinions diffusées dans cette section.
Il appartient donc à chacun, individuellement, de s’assurer de la fiabilité des sources et de porter une attention particulière au contenu partagé.

Covid19 : pas de rôle préventif de l’utilisation des antipaludéens de synthèse au long cours
Sylvie Donnasson

Comment détecter le virus au plus tôt, avant même l’apparition des symptômes ?
Sylvie Donnasson

Webinar RIPAQS
Vincent LEROUX

Vous êtes invités à ce webinar sur COVID-19 et E- santé qui nous permettra d’aborder les axes prioritaires d’un développement

durable de la santé digitale dans les secteurs publics et privés de la santé en Afrique dans le contexte de COVID-19

Participez  depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone cliquer sur le lien suivant

https://global.gotomeeting.com/join/767019149

Code d’accès: 767-019-149

Vous n’utilisez pas encore GoToMeeting ? Téléchargez l’application dès maintenant et soyez prêt pour votre première réunion :
https://global.gotomeeting.com/install/767019149

comprendre et de visualiser l’effet du « R0 »
Vincent LEROUX

 un lien concernant une simulation développée par le CHU et l’école des mines de Nancy concernant Covid-19.

L’intérêt  est de comprendre et de visualiser l’effet du « R0 » sur le développement de l’épidémie et donc d’inciter à la prudence et au respect des gestes barrières et des règles distanciation physique.

Académie de médecine : le temps de la recherche n’est pas celui des médias
Sylvie Donnasson

Si le contexte de la pandémie stimule la compétition entre les équipes de recherche du monde entier, précipiter l’évaluation d’un candidat médicament expose les patients à d’éventuels effets adverses sans être sûr de leur apporter un bénéfice, rappelle l’Académie nationale de médecine

http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-nationale-de-medecine-recherche-clinique-et-covid-19-la-science-nest-pas-une-option/

Des chercheurs découvrent un nouveau type de cellule immunitaire présentant un antigène
Alain Gourarié

 

https://www.cliniquemutualisteamberieu.fr/des-chercheurs-decouvrent-un-nouveau-type-de-cellule-immunitaire-presentant-un-antigene

Avec une découverte qui pourrait réécrire les manuels d’immunologie, un groupe international de scientifiques, comprenant les équipes de Bart Lambrecht, Martin Guilliams, Hamida Hammad et Charlotte Scott (tous du VIB-UGent Center for Inflammation Research) a identifié un nouveau type d’antigène -présentant la cellule immunitaire. Ces cellules, qui font partie d’une famille en expansion de cellules dendritiques, jouent un rôle crucial en présentant des antigènes à d’autres cellules immunitaires lors d’infections virales respiratoires, et pourraient expliquer comment le plasma convalescent aide à stimuler les réponses immunitaires chez les patients infectés par le virus.

 

Éthiopie : contre le Covid-19, la carte gagnante des agents communautaires
Alain Gourarié

https://www.lepoint.fr/afrique/ethiopie-contre-le-covid-19-la-carte-gagnante-des-agents-communautaires-10-05-2020-2374898_3826.php

Le gouvernement a fait de la proximité d’agents de santé avec les populations un atout d’information et de prévention sur le nouveau coronavirus.

40 000 agents de santé communautaires, dont une majorité de femmes,  sillonnent le pays pour s’assurer que les informations relatives au coronavirus sont bien connues de tous.

Ces agents sont également une source d’information fiable pour les autorités, un pays étendu , confirmer ou infirmer des rumeurs de transmission s’avère très utile. »

Une situation qui se vérifie d’ailleurs dans d’autres pays du continent. Les agents de santé communautaires, car ce sont des personnes qui ont toute la confiance des populations. Avec les chefs traditionnels, elles sont les leaders d’opinion de la société. La portée de leur message est grande, et les résultats, palpables. »

 

« Mettre la santé au cœur de nos stratégies de développement, c’est la leçon de la crise du coronavirus »
Alain Gourarié

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/05/06/mettre-la-sante-au-c-ur-de-nos-strategies-de-developpement-c-est-la-lecon-de-la-crise-du-coronavirus_6038848_3212.html

« La crise du Covid-19 montre qu’une seule question de santé peut paralyser tous les autres secteurs, … « La santé est donc une question cruciale, au carrefour de tous les secteurs économiques »,
l’Afrique sera rapidement LE continent de l’e-santé ». Comme elle est déjà le continent du mobile banking, un secteur qui réinvente la banque.

une plateforme de l’OIF lance un concours sur l’innovation responsable
Vincent LEROUX

La plateforme franco-fil.org 

https://www.vivafrik.com/2020/05/08/afrique-une-plateforme-de-loif-lance-un-concours-sur-linnovation-responsable-a35817.html

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a récemment lancé la plate-forme digitale franco-fil.org. Ce nouveau hub numérique vient d’un concours pour récompenser l’innovation responsable portée par les entrepreneures de plusieurs pays africains, membres de l’OIF. Une nouvelle plateforme vient de voir le jour au sein de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Le site franco-fil.org a été lancé dans le cadre d’une alliance entre la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (SEIN), la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF) et leurs partenaires. Le but de l’initiative est de « favoriser le développement de projets innovants et responsables, et d’encourager la collaboration au sein de l’espace francophone. » « Ce partenariat souligne la pertinence de la co-construction, chacun amenant ses forces. La CPCCAF apporte son réseau, et Franco-fil.org vient compléter les dispositifs que nous déployons en faveur de la formation professionnelle et entrepreneuriale qui concourent à l’amélioration de l’employabilité des jeunes, à l’égalité homme/femme ou à l’accès au numérique » explique Mounir Mouakhar, le président de la CPCCAF. Pour son lancement, la nouvelle plateforme numérique organise un concours qui récompense l’innovation durable et l’entrepreneuriat dans les pays membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) dont la grande majorité se trouve en Afrique. franco-fil.org décernera trois prix qui porteront sur les thématiques de la transition énergétique, de l’agroéconomie raisonnée et de l’innovation respectueuse de l’environnement, apprend-on de afrik21.africa.

La créativité et l’innovation scientifique frappent à nos portes

Le Covid-19 aura permis la valorisation des talents africains et le sentiment de patriotisme comme stratégie de survie – Nous devons faire les choses par nous-même et au-delà protéger notre économie. En Afrique-subsaharienne, au Sénégal en particulier, la science est souvent restée  marginalisée par la communauté scientifique internationale moderne, le terme « pays non industrialisés » n’est pas anodin en ce sens. En effet, le progrès scientifique et technologique n’a juste été jusque-là qu’une consommation du produit d’ailleurs. Le continent a toujours nourri un espoir de développement futur fondé sur le partenariat avec les pays développés. Cette réalité modélisée par plusieurs concepts contemporains tels que l’aide au développement, l’annulation de la dette, les accords de partenariat peut être une illusion ou un cercle vicieux plongeant nos pays dans un perpétuel recommencement. Aujourd’hui depuis maintenant plus de 2 mois que le premier cas testé positif au covid19 a été signalé au Sénégal, dans un contexte où les pays développés, partenaires commerciaux ont limité leurs exportations vers le Sénégal, le gouvernement et la population n’ont eu d’autre choix que de reprendre le destin du pays en main. Dans cette situation de crise sanitaire mondiale chaque pays se replie sur soi et tente de trouver des solutions propres à sa survie, c’est ce qu’a compris les pays exportateurs en choisissant de stocker leurs produits alimentaires, pharmaceutiques, etc. La guerre menée contre l’ennemi invisible aura le privilège au moins d’avoir réveillé ou augmenté l’esprit de créativité qui siestait en nous. En effet, en période de crise, l’ingéniosité humaine a toujours brillé, la révolution industrielle  des pays occidentaux dans les années 1840 s’était considérablement accélérée durant l’entre guerre (1914-1945) et elle s’est poursuivie. On pourrait facilement observer que les catastrophes ont toujours participé à attiser l’intellect humain, les inventions avaient facilité l’autonomie de plusieurs pays par la recherche de solutions propres aux difficultés du quotidien. Serait-il l’occasion pour les pays africains de se libérer des diverses dépendances économiques et d’investir sur l’expertise locale ?, s’interrogent nos confrères de seneplus.com.

Garantir aux individus des revenus plus durables et stables

De nos jours avec la situation qui sévit dans le monde, le Sénégal a su saisir sa chance, et comme un déclic, les universitaires se sont approprié le combat. En effet, avant de parler des inventions technologiques, il faut noter que dès le début de la crise les universitaires ont créé des groupes de travail par champs de compétence. Selon l’économiste et écrivain Felwine Sarr, un groupe a été monté en économie afin d’anticiper l’impact au niveau des transports, du tourisme, du commerce, de la culture et du secteur informel très exposé en ce moment. Des réflexions à des mesures qui pourraient aider l’État à garantir aux individus des revenus plus durables et stables ont été initiées, allant plus loin, on serait tenté de dire que c’est une aubaine pour nos économistes d’appliquer un modèle économique intrinsèque indépendant, basé par exemple sur les concepts de microfinances. Cette synergie s’est aussi produite dans le domaine du droit, de la gestion, de la science et de la médecine, et même chez les activistes ou chez les leaders communautaires. C’est une excellente démonstration de l’impact que la société civile peut avoir. Revenant ainsi dans le domaine de la science et des inventions, on assiste dorénavant à une renaissance du génie africain. Allant du respirateur artificiel et du Dr Car produits par des professeurs et des étudiants de l’université polytechnique de Thiès au lavabo mobile et gels hydro-alcooliques (UCAD), nos scientifiques ont relevé les défis. Des initiateurs particuliers se sont distingués sur des ébauches de confection de masques et autres équipements de protection. Ils ont participé de ce fait à donner un certain souffle d’autonomie au pays. Ces inventions et innovations sont attendues aussi dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie, de la pharmacie et de la médecine, etc. Le Covid19 aura permis la valorisation des talents africains et le sentiment de patriotisme comme stratégie de survie, enfin les autorités africaines en général et du Sénégal en particulier à travers ces exemples nombreux devraient s’atteler à la promotion et à l’encouragement des initiatives et des expertises locales. Car enfin on commence à comprendre que nous devons faire les choses par nous-même et au-delà protéger notre économie, conclut le média sénégalais.

Moctar FICOU / VivAfrik                                 

 

 

Covidorg, l’annuaire des liens vers les bases documentaires pour les professionnels de la santé
L'équipe COVID19-UNFM

Covidorg, l’annuaire des liens vers les bases documentaires pour les
professionnels de la santé

https://covidorg.com

L’objectif de Covidorg est de partager toutes les bases de connaissances sur l’’organisation des prises en charges sanitaires et des accompagnements sociaux et médico-sociaux dans la lutte contre le Covid-19 que nous avons pu
référencer.

Nous mettons Covidorg à disposition de tous. Il est ouvert à toutes les contributions.

Les professionnels et les gestionnaires pourront y trouver facilement toutes les documentations et les connaissances face au Covid-19 que nous avons référencées sur internet et celles partagée par les contributeurs
volontaires.

Covidorg est destiné plus particulièrement aux besoins des cadres de direction, cadres soignants et socio-éducatifs, chefs de service et responsables de structures sanitaires, sociales et médico-sociales, ainsi qu’à tout autre personne de terrain de votre structure ou de votre réseau.

Ils y trouveront la liste des sites documentaires et économiseront des heures de recherche fastidieuses. Ils y trouveront rapidement de bonnes idées et des pratiques éprouvées, provenant de sources fiables. Tout le monde pourra aussi en tirer avantage dans leurs propres stratégies de lutte
contre le Covid.

Le principe fondateur de ce site est collaboratif. Si vous disposez vous-même de ressources documentaires que nous n’aurions pas encore identifiées, ou si vous en repérez d’autres utiles, nous vous proposons de les partager sur ce site. Vous enrichirez ainsi la base et contribuerez de façon significative à la lutte contre l’épidémie qui nous frappe tous.

Coronavirus : la nicotine aurait des vertus préventives, selon une étude d’une équipe de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière
Jérôme Gaussin

Une étude menée sur 480 malades du Covid-19, révélée par France Inter ce mercredi, montre que les fumeurs seraient moins touchés que la population générale. Cette hypothèse devrait bientôt faire l’objet d’une étude clinique.

RBH met a la disposition des haïtiens une application web pour suivre en tempts réel l’évolution du Covid19
Wilney Taris

Bonjour, 


https://coronahaiti.org est une application web qui a été mise en ligne par la commission recherche et développement du réseau des blogueurs d’Haiti (RBH) dans le but d’aider la population haïtienne à s’informer sur l’évolution en temps réel du virus en Haïti département par département, selon les informations officielles communiquées le Ministère haïtien de la santé publique et de la population (MSPP). 


Le site internet diffuse également des messages de sensibilisation sur les précautions à prendre pour ne pas être infecté.


Ayant remarqué la confiance placée par les internautes dans cette application web, nous avons lancé un service de diagnostic géolocalisé en ligne, reprenant les symptômes du COVID-19 présentés par l’Organisation Mondiale de la Santé OMS sur son site internet.


Ce qui nous a permis de tomber sur des résultats révélateurs pour le département de l’Ouest, zone cumulant le plus de cas de COVID-19 dans le pays.


Le site est aussi construit pour communiquer à la demande des internautes les hôpitaux les plus proches de chez eux. 


Lien du site: 

Bien à vous 

Rien ne prouve que le coronavirus a été crée en laboratoire
anne sophie Ricco

Alors que le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a déclaré le 15 avril sur Fox News : « mener une enquête exhaustive sur tout ce que nous pouvons apprendre sur la façon dont ce virus s'est propagé, a contaminé le monde et a provoqué une telle tragédie ». Sans parler d'une création humaine, il pointe du doigt une possible fuite du virus d'un laboratoire de Wuhan. Que savons-vous aujourd'hui de l'origine du Sars-Cov-2 ?

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/rien-ne-prouve-que-le-coronavirus-ete-cree-en-laboratoire-les-dessous-de-linfodemie-sur-le

SARS-CoV-2 Et Covid 19
Melodie Vanopbrocke

Synthèse du 8/04/2020  du Dr Juliette Nectoux qui travaille au laboratoire de génétique moléculaire à Cochin 

Présentation complète reprenant : 

– Physiopathologie
– Méthodes de détection du virus 
– Les différentes présentations cliniques et les terrains particuliers : enfants, femme enceintes 
– Les examens complémentaires: Biologie, radiologie 
– Les traitements 

Cours à distance pour assurer la continuité du master santé publique à la Faculté de Médecine de Bamako
Cheick Oumar Bagayoko

Grâce au soutien de l’UNFM et du RAFT, CERTES appui la Faculté de médecine de Bamako et le département de santé pour continuer les cours du master santé publique à travers la plateforme « Dudal ». Cette crise révèle certainement les énormes potentialités du numérique pour nos pays.
Merci à l’UNFM-RAFT.
Prof. Cheick Oumar BAGAYOKO,MD, PhD (Medical Informatics) Directeur Centre d’Innovation et de Santé Digitale, Digi-Santé-Mali, USTTB Directeur Centre d’Expertise et de Recherche en Télémédecine et E-santé,CERTES Tel : +22366750004/77575777

Live From The Field
Francois Teboul

Physiopath et perspectives thérapeutiques de l'orage cytokinique lié au COVID.